Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 19:21

Blog-4.jpg

 

Je suis de retour après une rencontre avec des amis, en musique évidemment. Dans un précédent article, je vous ai expliqué le fonctionnement d'un orgue de barbarie avec des cartons perforés.

 

Aujourd'hui je vous présente un Franz Hartung très ancien. En façade il possède une rangée de flûtes en métal et juste derrière une autre rangée en bois. En dessous des flûtes en bois plus grosses.

 

Ce modèle fonctionne exactement comme un à carton perforé sauf que là les clapets sont ouvert par les pointes du cylindre, il suffit de le déplacer latéralement pour changer d'air, au nombre de sept, comme sur un piano mécanique.

 

Petite démonstration avec Coucou valse et Nabucco de Verdi.

 

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 20:59

thibouville0001

 

 Ci-dessus une carte postale imprimée vers 1905

 

thibouville

(Jérôme Thibouville-Lamy, fabricant d'orgue de barbarie). 

Chromo publicitaire diffusée vers 1890

(source les 100 plus belles images de la musique mécanique)

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 19:31

Comment ça marche 2-copie-1

 

Comment ça marche deuxième version

 

1-  Il faut des flûtes pour faire de la musique.  (c'est leur longueur qui définit la note)

 

2-  En dessous des flûtes plus grosses, ce sont les basses. (on peut les courber pour gagner de la place ça ne change pas la hauteur de la note, seule la longueur compte)

 

3-  Des griffes pour lire la musique, c'est le clavier.

 

4-  Un carton perforé, c'est la partition de musique.

 

5-  Des soufflets pour faire de l'air, comme sur un accordéon.

 

6-  Une manivelle pour entrainer tout cela. 

 

 En tournant la manivelle, on actionne les soufflets et on fait défiler le carton perforé sur les griffes, ce sont elles qui ouvrent les clapets pour envoyer de l'air dans les flûtes.

 

Démonstration en musique avec "la marche des petits Pierrot"

(Il faut monter le son car la musique est faible)

 

 

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 20:25

DSCF4492.JPG

 

DSCF4502.JPGJe vous ai déja parlé de la dent du chat, la montagne emblématique qui culmine à 1390 m. d'altitude au dessus de Yenne.

Aujourd'hui je vous la présente sous un autre angle, vu depuis le Mollard noir à 1452 m, petite rando facile que j'ai faites hier. De là on peut admirer la dent avec en arrière plan le lac du Bourget et la ville d'Aix les Bains.

 

DSCF4494

 

On peut y voir aussi les deux lacs de St Jean de Chevelu.........

 

DSCF4504.JPG

 

Et par beau temps le Mont Blanc !!!!!!!

 

Chat-aquarium.jpg

 

 

 

Clic sur l'image pour revenir sur mon premier article et lire la légende de la dent du chat !!!

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 18:45

fleur13.jpg

 

Pas trop présent sur les blogs en ce moment, je voulais vous faire partager une vidéo que l'on m'a envoyée !!!!

 

.

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 09:58

soirée tzigane (Large)

 soirée tzigane Phil

  Les organisateurs avaient superbement décorés la scène pour créer l'ambiance.

 

Gilles-accueilCouleurs Tzigane c'est un spectacle, auquel j'ai assisté au début de l'année, avec le violoniste Gilles Greggio 

Clique sur le nom pour voir son site.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On écoute un peu de violon pour bien commencer la journée !!!!

 

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 11:16

 fin-cauchemar-322685.jpg

 

A propos de minute de silence, le 11 Novembre dernier,

j'étais sous l'Arc de Triomphe.

Le président de la république était en train de ranimé la flamme du tombeau.

Toute l'armée française était sur le pied de guerre............... Au repos !!!!

Tout à coup à coté de moi, j'observe un soldat qui ne m'était pas inconnu..............

Profitant d'une minute de silence, je lui dit............

(Parce que l'on peut en dire, des choses, pendant une minute de silence):

" Dites moi, votre visage ne m'est pas inconnu ? "

Il me dit:

" ça m'étonnerait, personne ne me connait ! Moi même je ne me connais pas "

Je lui dis:

" Pourtant vous faites bien partie d'un bataillon ? "

Il me dit:

" Oui mais j'y suis inconnu "

Je lui dit:

" Vous êtes inconnu au bataillon ?....... Pourtant vous avez bien un nom ? "

Il me dit:

" Oui. On m'appelle Hep ! "

Je lui dit:

" Hep ? ........ce n'est pas un nom ! "  

Il me dit:

" Non, c'est un diminutif ! Mon véritable nom c'est:

   Hep ! Toi là-bas, oui toi ! "

 

Et puis, la minute de silence se termine, je relève la tête..... Il n'était plus là !

Et puis, tout à coup, je crois le reconnaitre.

Je lui crie:

" Hep ! Toi là bas, oui toi ! "

......

Le président de la république se tourne vers moi.........

Il me dit:

" Moi ? "

Je lui réponds:

" Non, pas toi ! "

......... Je ne l'avais pas reconnu !

 

raymond-devos-jpg_10121.jpg

 

 

" L'inconnu du 11 Novembre "

Sketche tiré du livre de

Raymond DEVOS

" A plus d'un titre "

 

 (Le 11/11/2011 à 11h 11mn)

 

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 03:42

2069.jpg

 

Après huit semaines de marche, 35 cols et environ 600 kms parcourus, Rosula et Sonja accompagnées de leurs trois yaks, Lufang, Julong et Manduk sont arrivés au bord de la mer à Menton (06). Vu la météo du week-end j'imagine que les derniers jours ont du être très pénibles.    http://www.yakshuloche.ch/news.php?id=253

 

Bravo à vous et merci, votre aventure m'a passionné !!!!

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 20:31

Couple-moineau.jpg

 

Un peu d'humour pour bien commencer le week-end !!!

 

Un jour, un fleuriste se rendit chez le coiffeur pour se faire couper les cheveux. Après sa coupe, il demanda combien il devait. Le coiffeur répondit : C'est gratuit, je fais du bénévolat cette semaine.
 Le fleuriste s'en alla tout content. Le lendemain, en ouvrant sa boutique, le coiffeur trouva à sa porte une carte de remerciements et une douzaine de roses.
 Plus tard, c'est le boulanger qui se présenta pour se faire couper les cheveux. Quand il demanda pour payer, le coiffeur lui dit :
 Je ne peux accepter d'argent : cette semaine, je fais du bénévolat.
 Heureux, le boulanger s'en alla tout content, et le lendemain, déposa à la porte du coiffeur une douzaine de beignets, avec un mot de remerciements.

Puis, ce fut le député du département qui se présenta ; et lorsqu'il voulut payer, le coiffeur lui répondit : - Mais non, cette semaine c'est gratuit : je fais mon bénévolat !
 Très heureux de cette aubaine, le député quitta la boutique.
 Le lendemain, quand le coiffeur arriva pour ouvrir, une douzaine de membres du parlement attendaient en ligne pour se faire couper les cheveux gratuitement...

Voila mes amis, la différence fondamentale entre les citoyens de ce pays et les politiciens qui nous gouvernent .

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 17:32

Source.jpg

 

La source de la Reyssouze et la chapelle Saint Valérien 

 

La Reyssouze prend sa source à Journans au pied du Revermont. C'est la plus longue rivière du département de l'Ain (soit une longueur d'environ 75 kms).

Reyssouze Tossiat

La Reysouze à Tossiat (01)

 

Elle passe ensuite à Tossiat, mon village natale, puis traverse la Bresse pour allé se jeter dans la Saône qui elle même va rejoindre le Rhône à Lyon

(Photos perso prises hier 31/10/2011)

 

La légende de la Reyssouze:

 

Il y a fort longtemps, le diable rendit visite à une vieille femme de Journans, nommée Reyssouze. Le Malin, à son habitude, lui proposa d'exaucer un voeu en échange de son âme. La transaction aurait lieu à minuit et la femme pourrait faire, sa vie durant, ce que précisément elle ferait à cette heure-ci.

La vieille, après mûre réflexion, accepta. Comme elle était cupide et avare, elle décida qu'à minuit, elle compterait ses quelques pièces d'or cachées au plus profond de sa masure. Ainsi, elle pourrait jusqu'à sa mort, compter de l'or et serait par conséquent, riche à jamais...

Outre son avarice, la mégère était connue pour sa bêtise. Ainsi, pour être certaine de ne point manquer l'heure, elle décida de commencer à compter ses écus une heure à l'avance. Elle brasserait alors son trésor lorsque l'heure fatidique arriverait.

Elle se mit à sa table et fit défiler ses pièces. Minuit approchait lorsqu'une envie la saisit. Hélas, elle eut beau se retenir, se tortiller tant et plus, se concentrer sur son pécule : rien n'y fit. Lorsque minuit arriva, elle dût laisser libre cours à la nature et les yeux exhorbités, elle s'épancha comme une fontaine...

Le diable, pour une fois, tint parole ! Depuis cette nuit-là, la Reyssouze ne cessa plus de couler... elle coule encore...

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article

Profil

  • Gitantroubadour
  • Je rêve de partir sur les routes avec une roulotte tirée par un cheval et mon orgue de barbarie.

Texte Libre

Pages