Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 13:47

Saliers-5.jpg

 

Tous les 21 mai depuis 2006 a lieu une cérémonie au mémorial de Saliers près de Arles (13)

 

Saliers-3.jpg

Tèl père tèl fils, Florin et Sorin interprète Gelem Gelem

(j'ai marché, j'ai marché) l'hymne Rom.

 

Extrait du discours prononcé par Esméralda Romanez présidente de l' association A.M.I.D.T (association pour la mémoire de l'internement et de la déportation tsigane)

 

saliers-4.jpg<< Selon les documents officiels, près de 700 gitans furent internés à Saliers. Le camp fut officiellement déclaré ouvert le 15 juin 1942 : Des cabanes camarguaises qui devaient s'harmoniser avec le paysage, le tout devait séduire les visiteurs et les passants. Les cabanes font 4m X 8m, à l'origine en Camargue elles étaient construites pour abriter un homme seul et son cheval, là dans ce cas elles hébèrgeaient 10 à 15 personnes, sans eau ni électricité et sans soins. Des gitans, des nomades des environs d'Arles, des forains, des gens du cirque et quelques gardians de Camargue, selon les principes de l'administration nazie, "les nomades non gitans sont classés comme gitan".
Le 17 août 1944 il fut bombardé par l'aviation anglo-américaine. Entièrement vidé de ses occupants le 25 août 1944, le camp de Saliers fut officiellement fermé le 15 octobre >>.

 

A la veille des élections européennes, voilà qui devrait faire réfléchir

 

 

Saliers-6.jpg

Le camp de Saliers, situé sur la commune d'Arles à proximité du village de Saliers, est un camp de concentration réservé aux nomades créé par le régime de Vichy.

 

En 1952 il sert de décors pour le tournage du film le salaire de la peur d'Henry-Georges Clouzot. Il fut dynamité et rasé, aujourd'hui il ne reste plus aucun vestige à part la stèle érigée en 2006.

 

 Les froides larmes  (Poème de Félix Monget)
 
Le ciel pleure à froides larmes.
 La noire nuit rapporte
Mes cendres qui s’envolaient.
 Je ne m’en irai jamais d’ici.
 
Mon cœur ne bat plus en ce monde.
 Personne n’a pris soin de ma dépouille,
 Personne n’est allé dire aux miens
 Que je les ai quittés.
 Seul, le ciel pleure à froides larmes.

Mon coeur ne bat plus en ce monde.
 Enfin, la pluie a cessé de tomber.
 Dans le grand chariot, je suis en chemin
 Avec mes frères, avec l’armée des ombres.
 Serrés comme les blés dans les champs
 Nous sommes morts et retournons à Dieu.
 

Saliers-2.jpg

Le drapeau Rom : le vert : symbolyse la nature, le bleu : le ciel la liberté, la roue : la route le voyage..............  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article

commentaires

baïne 26/05/2014 22:34


coucou Gitan


je vois un article très fort en émotions !!!!!!!!


Bonne soirée Bisous

dacaio 23/05/2014 15:09


Bonjour Robert ... c'est une cérémonie très émouvante que tu nous présentes ... Il est bien que le souvenir demeure ... j'ai beaucoup aimé le poème de Félix Monget ..


bonne après-midi - bisous

Gitantroubadour 24/05/2014 09:13



Le poème de Félix Monget nous replonge dans l'horreur de l'époque..........



Cantalou 22/05/2014 23:02


Le devoir de mémoire est important, ne rien oublier...

Gitantroubadour 24/05/2014 09:14



Surtout ne pas oublier, merci Cantalou !!!!



Profil

  • Gitantroubadour
  • Je rêve de partir sur les routes avec une roulotte tirée par un cheval et mon orgue de barbarie.

Texte Libre

Pages