Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 14:17

DSCF4645.JPG

 

Jeux de lumières et histoire d'eau cette semaine

dans le parc du Ponant à P.S.L. 

 

neige.jpg

Et puis on a eu la neige qui a fait une brève apparition

et est reparti aussitôt............. 

 

 

Mon p'tit délire de la semaine !!!! 

 

" Ma petite est comme l´eau, elle est comme l´eau vive
Elle court comme un ruisseau, que les enfants poursuivent
Courez, courez vite si vous le pouvez............"
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article

commentaires

dacaio 05/12/2013 22:31


bonsoir Robert - merci pour ton com 


Tu as bien deviné .. effectivement, les hommes sont à la pêche ... la fabrication du savon est pour ces femmes  autant une façon de revendiquer leur indépendance que de gagner quelques sous
...20 dollars par mois, ce n'est pas lourd, même en Tanzanie ..


bonne soirée - bisous


 

dacaio 01/12/2013 21:39


çà fait vraiment drôle de voir une maison de gardians sous la neige ...  heureusement que ce n'est pas courant ... sinon comment retrouver les chevaux blancs sous la neige ?? LOL


Amusante chansonnette qui me rappelle ma petite enfance ... bisous et bon lundi

Baïne 01/12/2013 20:09


coucou Gitan


je m'amuse bien mais pas facile de changer de boite à images il faut tout réapprendre (rire) Bisous

Mony 30/11/2013 21:38


De bien jolies photos sur une belle musique... Monsieur Béart est bien sollicité en ce moment ...Pour ma part, cette
semaine, je cherchais des paroles de chanson, parlant d'espoir, pour le besoin de mon dernier roman...Spontanément, de très loin m'est revenue celle-là : " C'est l'espérance folle qui nous
console de tomber du nid etc."


Belle soirée à toi

Baïne 30/11/2013 21:02


coucou Robert


J'aime bien ton petit délire merci pour le partage


moi c'est une nouvelle boite à images mais il va me falloir l'apprivoiser (sourire)


Bonne soirée Bisous

Profil

  • Gitantroubadour
  • Je rêve de partir sur les routes avec une roulotte tirée par un cheval et mon orgue de barbarie.

Texte Libre

Pages