Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 09:09

DSCF3786

 

Au cours de mon séjour dans le Béarn, je suis allé jouer de l'orgue de barbarie dans l'école de ma petite fille.

 

Hier j'ai découvert une chanson de Didier Barbelivien, Jean de France, en hommage à Jean Ferrat. Je voulais vous la faire partager.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article

commentaires

pierrette 25/10/2011 19:46



Jolie chanson de Barbelivien en hommage à Jean FERRAT que j'aimais beaucoup Ces petits enfants ont l'air d'être interressés par ton orgue et émerveillés .as tu résolu ton probleme d'ordi Je te
souhaite une bonne soirée bises



Gitantroubadour 25/10/2011 20:20



Non, toujours pas résolu mon problème d'ordi...................



cordée74190 24/10/2011 23:49



Bonsoir,


Voilà ! Chanaz est fermé pour l'hiver...à regret !


Tu le sais, je reviens d'Ardèche, et d'Antraigues, où je suis allée dans *son* Village, voir *sa* montagne, et me recueillir sur sa tombe...c'est émouvant !


J'aime bcp Barbelivien, et son hommage à Jean de France est très beau.


Bonne soirée, bises bien amicales.


On essayera de se voir au printemps....






Gitantroubadour 25/10/2011 20:22



Dac, rendez vous le printemps prochain.............................. 



dacaio 24/10/2011 22:06



bonsoir GITAN et merci pour ta réponse sur ton blog et le lien pour Elsa ... bon mardi - sans trop de pluie j'espère - en provence, ce soir, il tombe des cordes !! bisous






baïne 24/10/2011 21:45



merci sympa avec le son  bisous gitan



baïne 24/10/2011 19:23



 tu ne dis rien mais je vais m'asseoir auprés de ces demoiselles juste pour profité de l'orgue de barbarie coucou je suis là mais chut !!! la maitresse regarde dans
 ma direction (rire) bonne soirée bisous



Gitantroubadour 24/10/2011 19:30



Pour toi Baïne: http://www.youtube.com/watch?v=zm8QtOOnmhE



Profil

  • Gitantroubadour
  • Je rêve de partir sur les routes avec une roulotte tirée par un cheval et mon orgue de barbarie.

Texte Libre

Pages