Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 18:08

 DSCF9030

Sanxay, un charmant petit village en pays Mélusin.

 

Après Dompierre en Charente, c'est à Sanxay que c'est terminé mon périple, accueillit par des bénévoles formidables.

C'est là aussi que Baïne et son mari Daniel sont venus me voir à deux reprises, preuve que le blog n'est pas que virtuel........

Vous pouvez visiter leurs blogs, ils sont tous les deux dans mes favoris.

 

DSC06291.JPG

Même Monsieur le député nous à joué "le petit vin blanc" au moment de l'apéro. 

 

Sanxay-orgue.jpg

 

Le temps de trier mes photos et je vous reparlerai de ces deux manifestations plus tard !!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Gitantroubadour
commenter cet article

commentaires

baïne 02/08/2012 19:14


coucou dico


        dommage que tu sois reparti je t'aurai fait voir  dans le marais et sa population mais ce n'est que partie remise (sourire)
Bisous

Gitantroubadour 04/08/2012 07:32



Ben oui, j'espère bien que tu vas me le faire visiter ton marais............................


Bon week-end Baïne, Bisous !!!!!!



timicraintou 02/08/2012 09:23


coucou gitantroubadour,


je vois que sa danse ,sa chante,sa joue,c'est des belle journées!


bises


a+

baïne 01/08/2012 19:47


coucou Dico


je pense que tu te reposes un peu tout en amusant avec le soufflet (sourire) Bisous

pierrette 01/08/2012 19:25


Bonsoir Gitan


Belle rencontre tout cela parait sympathique Bonne soirée Bises

baïne 31/07/2012 19:54


coucou Dico


je ne t'oublie pas pour les photos mais là j'suis un peu prise par le temps vivement la retraite (rire) bisous

Gitantroubadour 31/07/2012 20:08



Pas grave Baïne, j'ai fait pas mal de photos ces deux dernières semaines, sûrement pas aussi belles que les tiennes.........................


A l'occasion tu me les enverras, bonne soirée à vous deux, Bisous !!!!!



Profil

  • Gitantroubadour
  • Je rêve de partir sur les routes avec une roulotte tirée par un cheval et mon orgue de barbarie.

Texte Libre

Pages